Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /home/sambofralj/www/sambofrance.com/includes/menu.inc).

Du côté de nos clubs : Ludovic CAVALLERA dans le top 5 mondial !

La première édition de la coupe du président de la FIAS s’est déroulée le dimanche 22 août à Saint-Pétersbourg (Russie). Ce tournoi, sur invitation exclusivement, regroupait uniquement les 8 meilleurs mondiaux de chaque catégorie, et Ludovic CAVALLERA (Team Sambo Fighter Villejuif) y représentait la France en -71Kg.

Cette compétition est dans la continuité de l’excellence, avec la reconnaissance olympique permanente (pour ceux qui l’aurait raté pendant les vacances), par la mise en place d’un tournoi d’exception tel que les « Masters » existent dans d’autres sports de Haut Niveau.

 

Sa sélection par la FIAS était une évidence et en même temps une mise à l’honneur de ce samboïste aguerri aux grandes compétitions internationales, multiple champion de France, 3ème du tournoi de Kazan 2020 et souvent habitué des 5ième places dans les grands championnats, terminant une fois de plus au pieds du podium aux derniers championnats d’Europe 2021 dans sa nouvelle catégorie des -71Kg.

 

Au premier tour, le sociétaire de la Team Sambo Fighter (TSF) rencontrait le bulgare SAYAPIN Uladzislau, vice champion du monde 2020 en -68kg. Coaché par Sami ZRAN, l’expérimenté coach de la TSF, Ludovic était dans les meilleures conditions pour cette compétition au niveau très relevé. Et c’est au terme d’un combat tactique que Ludovic s’est imposé d’une pénalité sur le bulgare. Ce fut 5 minutes très intensives où Ludovic a su donner le meilleur de lui-même en alternant patience et attaques précises, sans se laisser impressionner. Bien préparé physiquement, il n’a pas baissé de rythme tout le long de l’affrontement lui permettant de réalisé l’exploit attendu.

 

En demi finale, Ludovic rencontrait l’ouzbek ERNAZAROV Sarbon. Ce dernier, médaillé aux derniers championnats du Monde 2020 en -74Kg et vainqueur du « mémorial Kharlampiev » en 2020, se débarrassait de notre représentant avec la plus grande difficulté ! Encore une fois, suivant les conseils avisés de son coach Sami, Ludovic commençait par inscrire le premier point du match et tenait le score jusqu’à mi-combat sans fléchir. Toutefois, l’ouzbek a su reprendre le dessus en égalisant grâce à une subtile combinaison obligeant Ludovic à lui céder l’avantage. Malgré ses offensives et efforts constants pour remonter le score (1-1), Ludovic a du prendre encore davantage de risques, sans réussir à marquer et laissant finalement une ouverture en fin de combat à Sarbon lui permettant d’asseoir sa victoire pour un score final de 2-1.

Encore une belle prouesse de Ludovic CAVALLERA qui malheureusement n’atteint pas la finale, se faisant arracher la victoire par ce redoutable adversaire au terme d’un combat tendu de haut vol.

 

En place de 3ème, Ludovic affrontait le kazakh SERIKOV Nurbol. Le champion du monde 2019, dans la catégorie des -74Kg, surprenait Ludovic dès le début du combat par une clé de cheville. Bien sur la garde, c’est suite à une attaque de Ludovic que le kazakh a trouvé la faille et conclu au sol. Une place de 3 expéditive et au goût amer après de tels combats dans une compétition aussi relevée.

 

Au terme de cette compétition de très haut niveau, Ludovic CAVALLERA a confirmé qu’il fait partie des meilleurs mondiaux et qu’il faudra compter sur lui pour les prochaines échéances internationales en tant que représentant de la France en -71Kg.

 

Le mot de Sami Zran, son entraîneur, sur la compétition : « C'était déjà une fierté que la Fédération nous contacte personnellement pour inviter Ludovic, on savait que ce serait un challenge de taille.

Ludovic a été très autonome et rigoureux dans sa préparation et sa gestion du poids, et a pu aborder la compétition dans les meilleures conditions.

Nous sommes un peu frustrés du résultat final, car la demi finale est perdue de peu, et la place de 3 ne lui a pas laissé le temps de s'exprimer. Mais nous savons que ce sont les détails qui font basculer une compétition à ce niveau là.

C'était une très grande source d'expérience pour Ludovic et pour moi, et il a clairement envie d'en découdre lors des prochaines échéances. »

 

#StrongerTogether

#FIAS