Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /home/sambofralj/www/sambofrance.com/includes/menu.inc).

Du côté de nos clubs : Didier Serrano joue la défense pour le JAP

Revenons sur la journée des droits de la Femme... quelle meilleure occasion pour initier des femmes au Sambo défense ?

C'est la mission que s'est donné Didier Serrano du JAP (Judo Athlétic Poussanais - club de Judo et Sambo de Poussan), malgré un contexte sanitaire très compliqué : lavage systématique des mains à l'alcool entre changement de partenaires, port du masque obligatoire, etc. Des contraintes lourdes qui n'ont toutefois pas empêchées cet atelier découverte de prodiguer une initiation à cette discipline riche qui mêle projections, frappes, saisies et travail au sol.

Il faut dire que Didier n'est pas débutant en la matière : professeur de Sambo défense à Poussan, il enseigne dans une humeur décontractée en maniant sérieux et humour, mais surtout professionnalisme !
Et cet atelier du 8 mars dernier à Thau Agglo à Sète fut à son image, un franc succès. Des 6 personnes initialement prévues, ce sont 18 qui se sont présentées, dont 16 femmes !

Soucieux de ne pas raviver un traumatisme passé, Didier a réalisé un travail psychologique en amont, sensibilisant à des potentielles agressions qu'auraient pu subir certaines femmes présentes. Et pour terminer son introduction, il rappelle avec humour "il faut savoir courir", citant le record du monde de Carl Lewis et expliquant "ce n'est pas un déshonneur !" ; en résumé : maîtriser son adversaire et fuir, ce n'est pas un film !

Remettre les choses à leur place, organiser, encourager, un processus nécessaire pour bien poser les bases d’une séance réussie : 1h30 plus tard, les participants ont appris à se dégager sur des saisies simples (poignet) et contre attaquer avec une frappe (une gifle pour l'occasion, parfait pour sensibiliser au contrôle). Pas le temps pour les coups de pieds, ce sera pour une prochain intervention !
Timides au départ, Didier a su mettre les participants à l'aise à travers des jeux de groupes avec des Paos, les initiant à crier, le fameux "KIAI", pour réduire leur stress et leur peur.
L'appréhension initiale passée, tous se sont prêtés au jeu, et le travail des saisies n'en fut que plus efficace, Didier servant même parfois de partenaire pour "durcir" l'opposition. En les mettant dans un cadre plus réaliste. Il pointait ainsi son ascendant psychologique (temps de réaction entre le dégagement et la frappe plus long) qu'il explique à travers la nécessité d'un changement d'état d'esprit.

Pour terminer, les participants sont montés sur le tapis pour prendre des sensations différentes, réaliser la différence de stabilité des appuis par opposition avec l'herbe... Et le travail réalisé jusqu'alors a pris une autre dimension, les femmes s'attrapant vraiment et les dégagements étant francs.

Cet état d'esprit, insufflé par Didier tout au long de la séance, se retrouve dans ses cours au JAP, le club de Judo et Sambo à Poussan.
Rester simple et naturel, pas trop structuré pour éviter de monter trop tôt dans le haut de la pyramide, il prodigue des cours efficaces couplés systématiquement avec un peu de renforcement musculaire ; sans montrer nécessairement beaucoup de techniques, il laisse toujours une marge de progression pour susciter l'engagement au cours suivant, et donner cette sensation de "ne pas avoir fini" pour faire revenir.

Avec son cours de Sambo défense composé à 90% de femmes, chaque année Didier organise des démonstrations devant le club entier ou lors de portes ouvertes, soit pas moins de 300 personnes présentes !
Les élèves ne sont prévenus que 1 semaine à l'avance, de quoi être mis en situation de stress et confronté à la réalité de la discipline : pas le temps de réfléchir, il faut pratiquer en amont ses automatismes pour que ça devienne un réflexe naturel ! Au centre de l'apprentissage : se faire confiance. Ce travail psychologique par la déstabilisation volontaire démontre l'importance de l'état d'esprit à avoir : "rien n'est jamais acquis !".

Le JAP, en quelques mots : un bon état d'esprit du club !
Très investi dans le développement du Sambo en France, le JAP est aussi connu pour sa formation des jeunes, ses résultats Master aux championnats du Monde, ainsi que l'incontournable "Open Méditerranéen" : ce tournoi Master rassemble chaque année une quarantaine de combattants à l’occasion duquel des médaillés mondiaux affrontent des combattants de niveau régional. Tous viennent pour le plaisir et la bonne humeur, un échange riche en émotions qui se termine en apothéose par des animations chaque année différentes et surprenantes !

 

Plus d'infos sur le site du club : http://www.jap-poussan.fr/

 

Photos de l'événement: